Un peu d'histoire


Mairie de Neuville-Saint-AmandUn nom
  La commune de Neuville Saint-Amand n'a pas toujours porter ce nom. En effet, celui-ci a évolué selon les siècles:
  - Au 11ème siècle, elle porte le nom de Nova Villa.
  - En 1238, Nueville.
  - En 1313, Neufville.
  - En 1384, Neufville-prez-Saint-Quentin.
  - En 1681, Neufville-Saint-Amand.
  - C'est en 1801, qu'elle prend son nom définitif et actuel de Neuville-Saint-Amand.

Un site
  Situé dans la région de Picardie, ce village de l'ancien Vermandois est bâti sur une plaine élevée entre l'Oise et la Somme, l'Aisne, à 4km au sud-est de Saint-Quentin.
  Neuville-Saint-Amand s'étend sur une superficie de 826ha pour une population de 908 habitants en 2013.
  L'altitude varie de 79 à 127m.
  Cette commune a la particularité d'être partagée en deux: la partie basse dite "Pont de Guise" et la partie haute, plus rurale, le Village.
  Les habitants de Neuville-Saint-Amand sont appelés les neuvillois(es).

Une histoire
  Des objets de l'époque néolithique, des monnaies des époques gallo-romaine et franque ainsi que les fondations d'un établissement de bain important témoignent de l'occupation ancienne des lieux.
  Vers 786, le comte Albert 1er de Vermandois a donné le territoire aux moines de l'Abbaye d'Isle de Saint-Quentin qui ont fait construire le village deux siècles plus tard.
  En 1881, une dépendance de la commune, le Petit-Neuville nommé autrefois Saint-Lazare en raison d'une lèproserie fondée en 1145, a été rattachée à Saint-Quentin.

De violents combats se sont déroulés sur le territoire de la commune, le 9 janvier 1871. Situé sur la ligne Hindenbourg, le village dont la population a été évacuée en 1917, a été complètement détruit au cours des grandes offensives et s'est vu accorder la Croix de guerre le 17 octobre 1920.

Des monuments du souvenir
   -  Un Monument aux Morts inauguré en 1874 et un calvaire commémoratif de part et d'autre du pont du chemin de fer pour les 20 mobilisés tombés sur le champ de bataille de Neuville-Saint-Amand, le 19 janvier 1871 ainsi qu'un calvaire ossuaire dans le cimetière de la commune.
   -  Un Monuments aux Morts dédié aux victimes militaires de la Première Guerre Mondiale entouré d'une grille en fer forgé et édifié sur une esplanade devant l'église.

  Reconstruite dans les années 1920, la commune s'est dotée d'une mairie-école, d'une nouvelle église placée sous le vocable de Saint-Amand. La fontaine Saint-Amand, ancien lieu de pèlerinage est maintenant un lieu de promenade.